RETOUR

 
 

 
 
     
 

Sauf autorisation de la Direction de Publication ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles de Jipsports, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 
     
 
     
 

ARCHIVES :   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32  

 

 

Daouda Korongou
Athlète international béninois, spécialiste de Marathon, 5000 m et 10000 m
« ... C'est une pandémie qui est venue

mettre fin à tout »

Daouda Korongou

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

Attention !!!                Attention !!!

JIPSPORTS vous offre des espaces publicitaires à coût réduit. Pour toutes informations, merci de contacter notre Service Commercial au : +229 96 43 25 00 (Téléphone/Whatsapp) - E-mail : jipsportsbenin@gmail.com

 

 

Daouda Korongou est un athlète international béninois, spécialiste des courses de fond au plan national, précisément du marathon et des épreuves du 5000m et du 10.000m. Mais depuis quelques mois, ce sportif ne sait plus où poser la tête car il est éloigné des pistes et ce, pour une période encore indéfinie.
Avec l’arrivée du coronavirus à travers le monde, toutes les compétitions nationales et internationales revoient leurs politiques pour l’instant, tandis que d’autres sont carrément aux arrêts. Une situation qui ne plaît évidemment pas à Daouda Korongou. Au micro de JIPSPORTS, le numéro 1 béninois des courses de fond avoue que c’est une période de grandes difficultés. « La pandémie a touché le monde entier, où le sport n'a pas été épargné. Donc nous les athlètes, nous sommes concernés. Tout est quasiment arrêté, les lieux où nous sommes censés aller nous entraîner sont fermés et nous n'y avons pas accès pour faire nos entraînements comme il le faut. C'est un peu compliqué pour nous, mais on fait avec », a-t-il lâché, avant d’ajouter que faire des entraînements à répétition sans la moindre compétition à l’horizon, démotive.

 


« Comme vous le savez, un athlète a des objectifs précis et un agenda bien défini. Voilà que cette pandémie est venue mettre fin à tout ça. Mais comme on le dit, la santé avant tout ; nous sommes obligés de nous soumettre à ces conditions parce que nous devons rester en vie pour pratiquer du sport. Pour nous les athlètes qui résidons au Bénin, c'est un peu compliqué, car les moyens ne sont pas à dispositions, nous n'avons pas de sponsors pour nous venir en aide pour nos entraînements. Donc nous sommes obligés de nous arrêter. Sans compétitions, un athlète n'a pas le moral pour travailler parce que sans compétitions un athlète n'est rien, car il n'aura rien à gagner en retour. Il ne sert à rien de dépenser et ne pas pouvoir prendre part aux compétitions », a tristement confié Daouda Korongou.

 

 

Pour sa part, il a dû diminuer la fréquence de ses séances d’entraînement. Une décision qui ne l’aide pas forcément, mais qui s’impose à lui, un tant soit peu. Impuissant face aux ravages du mal qui sévit au Bénin, il n’a trouvé mieux solution que celle de se résoudre à la providence divine. Korongou reconnaît qu’il ne lui revient pas de faire  disparaître le coronavirus, mais il exhorte néanmoins les béninois à l’observance des consignes de sécurité sanitaire pour éviter sa propagation. « C'est une pandémie qui est venue mettre fin à tout. Ce que nous allons faire est de prier pour que ce temps-là passe afin que le sport puisse reprendre normalement. Je demande à tous les béninois de respecter les mesures barrières prescrits par le gouvernement telles que le lavage régulier des mains et le port de masque dans les lieux publics », a-t-il conclu.
Pour rappel, le sportif béninois a terminé huitième au 38e marathon du Lac d’Annecy (France), avec un chrono record de 2:27:13. Une telle performance réalisée en 2017 lui a ensuite ouvert les portes des Jeux de la Francophonie, auxquels il a participé du 21 au 30 juillet 2017 à Abidjan (Côte d’Ivoire). Pour ce challenge, Daouda Korongou a réussi à s’offrir une place sur le podium en terminant troisième avec un chrono de 2:41:16.

 

Fréjus Voldi HOUNVIO

(jipsportsbenin@gmail.com)

Contact : +229 67484980 (whatsapp)

Site Jipsportsbenin.com, Date de la Publication : Vendredi 26 Juin 2020 (00h00mn)

 
 

Adresse : 03 BP 2253 - Cotonou (Bénin) Email : jipsports@yahoo.fr  

Téléphone :  (+229) 97 07 87 70 / (+229) 94 06 23 93  - Site web : www.jipsportsbenin.com