RETOUR

 
 

 
 
     
 

Sauf autorisation de la Direction de Publication ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles de Jipsports, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 
     
 
     
 

ARCHIVES :   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23    24   25   26   27   28   29   30   31   32   33

                           34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47  48   49   50

 

 

Zakya Saadou

Basketteuse internationale béninoise sociétaire de la Renaissance BBC

« ...Je pense que à cette allure,

on risque de péter un câble »

Zakya Saadou

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

Attention !!!                Attention !!!

JIPSPORTS vous offre des espaces publicitaires à coût réduit. Pour toutes informations, merci de contacter notre Service Commercial au : +229 96 43 25 00 (Téléphone/Whatsapp) - E-mail : jipsportsbenin@gmail.com

 

 

Tout comme les autres disciplines sportives, la fédération béninoise de basket-ball a suspendu toutes ses activités depuis le 18 mars 2020 à cause du covid-19. Une décision qui a écartée les basketteurs des parquets. Seuls face à leurs destins, ils n'ont plus autres choix que de s'adonner uniquement aux exercices physiques sans pour autant faire usage de leur compagnon de tous les jours, la balle orange. Une situation que vit très mal Zakya Saadou, depuis plus de quatre mois. « Le confinement, je le vis très difficilement parce que pour une athlète sportive professionnelle, je m'étais déjà habituée à un rythme donné. Le basket-ball fait partie de ma vie. Mais tout a été stoppé du jour au lendemain et personne ne sait quand les choses vont reprendre », a t-elle lâché. La jeune basketteuse, malgré tout, essaye tant bien que mal de faire quelques exercices de fitness à la maison. Mais elle avoue que ce n'est pas suffisant. Il y a toujours ce manque, celui d'aller bouger sur le terrain. « J'ai envie de courir, de faire mes temps de jeu, de sentir la balle orange, de vivre toute la joie et le bonheur qu'apporte ce jeu. Il faut être vraiment dedans pour comprendre. Ce n'est pas facile et je pense que à cette allure, on risque de péter un câble », a t-elle avouée.


 

On comprend donc que cette période est vraiment compliquée pour la capitaine de Renaissance basket-ball club (RBBC) et il va falloir qu'elle s'y adapte, car la pandémie n'est pas encore prête pour rebrousser de si tôt chemin. Les chiffres s'accroient de jour en jour (1378 cas confirmés, 795 sous traitement, 557 cas guéris, 26 décès à la date du 11 juillet 2020, selon le site du Gouvernement béninois). C'est ce qu'elle a compris en affirmant : « On n'a pas le choix parce que cette pandémie, personne ne l'a souhaitée et personne ne l'a vu venir. Et puisque la santé prime sur tout, on n'a pas d'autres choix que de respecter les règles d'hygiènes et se protéger ». En dehors des exercices physiques, la dossard 12 de de Renaissance (RBBC) veille sur son alimentation qui reste un piège pour sa baisse de forme. Elle n'a pas manqué de préciser qu'elle respecte scrupuleusement les règles sanitaires et prie pour que cette période passe vite.

 

Le mieux qu'on puisse retenir à l'heure actuelle est que jusqu'à ce jour, aucun athlète n'est encore été signalé comme infecté par cette pandémie virale ici au Bénin. La preuve que autant qu'ils sont, ils se protègent. Ce qui n'est qu'une bonne chose pour le sport béninois car, dès que cette page de covid-19 sera fermée, on aura besoin de tous les athlètes pour des activités sportives plus belles.

Pascal Bamidélé ABIHONA

(jipsportsbenin@gmail.com)

Contact : +229 62737153 (whatsapp)

Site Jipsportsbenin.com, Date de la Publication : Mardi 14 Juillet 2020 (00h00mn)

 
 

Adresse : 03 BP 2253 - Cotonou (Bénin) Email : jipsports@yahoo.fr  

Téléphone :  (+229) 97 07 87 70 / (+229) 94 06 23 93  - Site web : www.jipsportsbenin.com