RETOUR

 
 

 
 
     
 

Sauf autorisation de la Direction de Publication ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles de Jipsports, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 
     
 
     
 

ARCHIVES :   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33

                                  34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47  48   49   50

 

Jefferson Kpanou

Nageur international Béninois résidant à Dakar (Sénégal)

« ... On a accès à une piscine olympique à de Saint-Louis où on a repris les entraînements deux fois par jour »

Jefferson Kpanou

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

Attention !!!                Attention !!!

JIPSPORTS vous offre des espaces publicitaires à coût réduit. Pour toutes informations, merci de contacter notre Service Commercial au : +229 96 43 25 00 (Téléphone/Whatsapp) - E-mail : jipsportsbenin@gmail.com

 

 

Arriver à gérer un long moment sans compétition n'est pas chose aisée pour les athlètes... Et loin de penser aux inconvénients en matière de finances, cela défavorise cruellement leur rendement après être restés longtemps sans compétitions. C'est aussi le cas de Jefferson Kpanou, pensionnaire au centre de développement Fina à Dakar au Sénégal qui subit également cet état de chose. Actuelle présent à Dakar essentiellement pour les études (Master en Administration, Infrastructures et Cloud), Jefferson Kpanou pratique aussi sa passion sportive, la natation. En ce moment où la pratique du sport est menacée, il a pu bénéficier de l'ouverture des plages au Sénégal pour pouvoir s'entraîner. « Cette période pandémique, je l'ai vécu au centre où on était limités qu'aux activités physiques à sec. Ensuite, les plages ont été reouverts à Dakar et j'allais nager en mer tous les jours, en plus du travail à sec qu'on faisait », a t-il affirmé avant de poursuivre :« En juin, on a eu accès à un bassin de 25m où on a repris les entraînements avec les centres en séance limitée (une séance par jour). On a continué sur ce rythme jusqu'en août ». Actuellement, tous les nageurs y compris Jefferson ont quitté Dakar pour l'université Gaston Berger de Saint Louis, une autre ville du Sénégal où ils ont accès à une piscine olympique pour les entraînements deux fois par jour. A quelque chose malheur est bon dit-on, cette période a d'ailleurs permis au nageur béninois de mieux se concentrer sur ses études, vu que toutes les compétitions ont été reportées. Il profite de l'occasion pour faire un clin d'oeil à ses compatriotes béninois qui subissent également le même sort. « ...Courage à nous pour tous les efforts que nous faisons malgré cette période un peu spécial. Tous ces efforts seront récompensés », a t-il lâché.


Il faut préciser que l'histoire d'amour entre Jefferson Kpanou et la natation date de très longues années. Déjà à l'âge de 5 ans, il a déjà commencé la natation et a commencé par s'investir dans la natation sportive proprement dite en 2012, où il a participé à des compétitions nationales et internationales. Ainsi, il a représenté le Bénin aux championnats d'Afrique zone 2 cadet qui ont eu lieu au Nigeria. En outre il a, à son actif plusieurs participations à des compétitions internationales en senior. « La deuxième fois où j'ai intégré l'équipe Nationale c'était en 2016 au championnat d'Afrique de zone toujours mais Seniors cette fois ci à Dakar au Sénégal. Après, ça c'est enchaîné, championnats d'Afrique, championnats du monde 2017 Budapest, 2018 en petit bassin à Hangzhou...» a t-il ajouté. Son dernier résultat est la 111ème place pour le 50 m nage libre hommes - série lors des Championnats du monde 2019. Il se contente de la performance de 28.72 réalisée au 50m papillon où il a détrôné du coup son compatriote Jules Bessan qui a réalisé une performance de 31.53 le 2 août 2015 lors des championnats du monde de Kazan en Russie

 

 

Les entraînements qu'ils a effectués depuis l'avènement du coronavirus sont dans l'optique d'être apte pour gagner une place aux JO dès la reprise des compétitions. « L'objectif principal est de participer aux jeux olympiques de Tokyo afin de hausser le niveau de la natation béninoise au niveau qu'il n'ait jamais été », a t-il conclu. Un rêve important qu'il espère concrétiser déjà en 2021, année à laquelle auront lieu les jeux olympiques. Né le 8 Septembre 1998 (22ans), Jefferson Kpanou doit donc s'imposer le travail acharné et une grande performance lors des compétitions qui vont se dérouler prochainement.

Pascal Bamidélé ABIHONA

(jipsportsbenin@gmail.com)

Contact : +229 62737153 (whatsapp)

Site Jipsportsbenin.com, Date de la Publication : Mardi 15 Septembre 2020 (00h00mn)

 
 

Adresse : 03 BP 2253 - Cotonou (Bénin) Email : jipsports@yahoo.fr  

Téléphone :  (+229) 97 07 87 70 / (+229) 94 06 23 93  - Site web : www.jipsportsbenin.com